Oeuvres complètes, Bind 3

Forsideomslag
L. Hachette, 1863
 

Hvad folk siger - Skriv en anmeldelse

Vi har ikke fundet nogen anmeldelser de normale steder.

Udvalgte sider

Andre udgaver - Se alle

Almindelige termer og sætninger

Populære passager

Side 328 - C'est à vous que je parle, ma sœur. Le moindre solécisme en parlant vous irrite ; Mais vous en faites, vous, d'étranges en conduite. Vos livres éternels ne me contentent pas; Et, hors un gros Plutarque à mettre mes rabats, Vous devriez brûler tout ce meuble. inutile, Et laisser la science aux docteurs de la ville...
Side 329 - Qui de ce mauvais air n'était point infectée, Et voilà qu'on la chasse avec un grand fracas, A cause qu'elle manque à parler Vaugelas. Je vous le dis, ma sœur, tout ce train-là me blesse, Car c'est, comme j'ai dit, à vous que je m'adresse.
Side 127 - DE PHILOSOPHIE. Soit. Pour bien suivre votre pensée , et traiter cette matière en philosophe , il faut commencer, selon...
Side 464 - Aux foiblesses d'un peintre aisément s'accommode : La paresse de l'huile , allant avec lenteur , Du plus tardif génie attend la pesanteur ; Elle sait secourir, par le temps qu'elle donne. Les faux pas que peut faire un pinceau qui tâtonne ; Et sur cette peinture on peut , pour faire mieux . Revenir, quand on veut, avec de nouveaux yeux.
Side 217 - Moi de qui la pudeur devroit du moins attendre Que vous m'expliquassiez le trouble où je vous vois? Vous soupirez , seigneur, ainsi que je soupire; Vos sens, comme les miens, paraissent interdits; C'est à moi de m'en taire, à vous de me le dire; Et cependant c'est moi qui vous le dis.
Side 329 - L'autre rêve à des vers quand je demande à boire ; Enfin, je vois par eux votre exemple suivi, Et j'ai des serviteurs, et ne suis point servi.
Side 344 - Ah ! ma nièce, du grec ! ARMANDE. Du grec ! quelle douceur ! PHILAMINTE. Quoi? Monsieur sait du grec? Ah! permettez, de grâce, Que pour l'amour du grec, Monsieur, on vous embrasse (Vadius embrasse aussi Bélise et Armande.} HENRIETTE, à Vadius, qui veut aussi l'embrasser.
Side 217 - Seigneur, si je savais ce que c'est que d'aimer. Ne les détournez point, ces yeux qui m'empoisonnent, Ces yeux tendres, ces yeux perçants, mais amoureux, Qui semblent partager le trouble qu'ils me donnent. Hélas ! plus ils sont dangereux, Plus je me plais à m'attacher sur eux. Par quel ordre du ciel, que je ne puis comprendre, Vous dis-je plus que je ne dois...
Side 309 - Mon Dieu! que votre esprit est d'un étage bas! Que vous jouez au monde un petit personnage , De vous claquemurer aux choses du ménage, Et de n'entrevoir point de plaisirs plus touchants Qu'une idole d'époux et des marmots d'enfants! Laissez aux gens grossiers, aux personnes vulgaires, Les bas amusements de ces sortes d'affaires. A de plus hauts objets...
Side 347 - Va, va restituer tous les honteux larcins Que réclament sur toi les Grecs et les Latins. VADIUS. Va, va-t'en faire amende honorable au Parnasse, D'avoir fait à tes vers estropier Horace.

Bibliografiske oplysninger