Magazin für die Literatur des Auslandes, Bind 53–54

Forsideomslag
A.W. Hayn, 1858

Fra bogen

Hvad folk siger - Skriv en anmeldelse

Vi har ikke fundet nogen anmeldelser de normale steder.

Udvalgte sider

Andre udgaver - Se alle

Almindelige termer og sætninger

Populære passager

Side 84 - MM. les procureurs du roi, avocats généraux et leurs substituts, qui sont tous gens très-religieux à l'audience. Je ne puis, à cet égard, que répéter ce qu'on a dit cent fois. Quand, de nos jours, la religion se fait instrument politique, elle s'expose à voir méconnaître son caractère sacré; les plus tolérants deviennent intolérants pour elle...
Side 2 - SOUTH AFRICA. Missionary Travels and Researches in South Africa ; including a Sketch of Sixteen Years' Residence in the Interior of Africa, and a Journey from the Cape of Good Hope to Loando on the West Coast ; thence across the Continent, down the River Zambesi, to, the Eastern Ocean.
Side 76 - Ici près j'ai vu Judas, J'ai vu Judas, j'ai vu Judas. LE DIEU DES BONNES GENS. Air : Veudeville de h Pertie arrâ. II est un Dieu ; devant lui je m'incline, Pauvre et content, sans lui demander rien.
Side 84 - J'y vois du mal, et n'aime que le bien. Mais le plaisir à ma philosophie Révèle assez des cieux intelligents. Le verre en main, gaîment je me confie Au Dieu des bonnes gens.
Side 348 - Not enjoyment, and not sorrow, Is our destined end or way; But to act, that each tomorrow Find us farther than today.
Side 76 - Le verre en main, gaîment je me confie Au Dieu des bonnes gens. Dans nos palais , où , près de la Victoire , Brillaient les arts , doux fruits des beaux climats , J'ai vu du Nord les peuplades sans gloire De leurs manteaux secouer les frimas. Sur nos débris Albion nous défie; Mais les destins et les flots sont changeants : Le verre en main, gaîment je me confie Au Dieu des bonnes gens.
Side 184 - Dépêches des Ambassadeurs milanais sur les campagnes de Charles le Hardi, duc de Bourgogne, de 1474 à 1477, publiées d'après les pièces originales, avec sommaires analytiques et notes historiques, par le baron Frédéric de Gingins la Sarra.
Side 84 - J'AI vu la Paix descendre sur la terre, Semant de l'or, des fleurs et des épis. L'air était calme, et du dieu de la guerre Elle étouffait les foudres assoupis.
Side 76 - Un conquérant , dans sa fortune altière , Se fit un jeu des sceptres et des lois , Et de ses pieds on peut voir la poussière Empreinte encor sur le bandeau des rois.
Side 76 - S'il créa tout, à tout il sert d'appui : Vins qu'il nous donne, amitié tutélaire, Et vous, amours, qui créez après lui, Prêtez un charme à ma philosophie Pour dissiper des rêves affligeants.

Bibliografiske oplysninger