Billeder på siden
PDF
ePub

ÉCOLE ITALIENNE. co.coco GUIDO RENI. c00cco MUSÉE DE BOLOGNE.

SAINT JEAN-BAPTISTE.

Le précurseur de Jésus-Christ s'était retiré dans le désert près du Jourdain , et un grand concours de monde allait à lui pour entendre ses prédications et se faire baptiser dans le fleuve.

En représentant saint Jean-Baptiste assis sur un rocher, indiquant d'une main la mission céleste qu'il a reçue, Guido Reni semblerait avoir eu en quelque sorte une reminiscence du même sujet traité par Raphaël, et qui a été donné sous le no gr; mais l'expression des têtes et leur caractère n'ont aucun rapport. Raphaël semble avoir conservé à saint Jean quelque chose de cette grace enfantine qu’on remarque si souvent dans ses nombreuses Saintes Familles. Le Guide a donné quelques années de plus à son personnage. Raphaël, quoiqu'en mettant saint Jean dans l'action de prêcher, le présente absolument seul; le Guide fait voir autour de lui une assemblée nombreuse, qui ne peut, il est vrai, entendre la voix du prédicateur, tant elle est éloignée de lui.

Ces critiques légères n'empêchent pas d'admirer également ces deux tableaux, qui ont eu l'avantage d'être également bien gravés, celui de Raphaël par Bervic, et celui-ci par Raphaël Morghen.

ITALIAN SCHOOL. 600000 JULIO ROMAIN. «voro FLORENCE GALLERY.

[ocr errors][merged small]

This dance of Apollo and the Muses is evidently an allegory by which the author wishes to explain that all the arts go hand-in-hand, and all spring from genius.

The back-ground of the picture is gilt, and the figures not exhibiting peculiar attributes are distinguished by bandrols, on which are respectively written in greek the name of each Muse.

The posture of all the figures is highly agreeable; truth and grace is expressed in all their movements, the draperies are tastefully thrown, but the colouring is rather harsh, which is frequently the case with great artists accustomed, like Julio Romain, to paint in fresco.

Although this picture is received as Julio Romain's, some persons have pretended it was by Polidorus Caldara , but such opinion is totally unfounded. It belongs to the Florence gallery, is painted on wood, and has been engraved by M. Massard.

Breadth, 1 foot 2 inches; height, 1 foot 3 inches.

[graphic][subsumed][ocr errors][ocr errors][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][merged small][merged small]
« ForrigeFortsæt »