Billeder på siden
PDF
ePub
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

NOTICE

SUR

LES POÉSIES DE BÉRANGER,

PAR P.-F. TISSOT.

Panard s'enivrait et s'endormait à table; mais le vin et le sommeil lui donnaient des inspirations; et, si on l'éveillait pour lui demander des couplets, il en produisait de charmans, comme un arbre, dont nous agitons les branches, laisse tomber les fruits mûrs qu'il porte dans la saison de sa fécondité. Bacchns et Comus servent aussi d'Apollon à un épicurien qui n'est pas sans ressemblance arec le La Fontaine de la chanson. Supprimez les bons repas à Désaugiers , vous supprimerez sa muse: le jour où les tonneaux de Champagne ou de Bourgogne seraient réduits pour elle à la lie, vous la verriez sortir de la maison de son hôte comme les amis et la courtisane infidèle dont parle Horace. Le rin ne fait pas ainsi le génie de Bé

tits coups

*

ranger; convive délicat , il s'humecte à pe

et ne trouve pas ses vers à force de rasades.

Quand Béranger chante sur le ton de Panard, vous ne voyez point en lui cet abandon de l'ivresse , qui est une espèce de muse pour quelques hommes; mais sa franche gaicté éclate sous la direction cachée d'une raison qui ne sommeille jamais. Cette raison habite plas haut que celle de Panard ; l'horizon des idées s'est beanconp étendu devant elle; et ses tableaux tiennent de la grandenr des sujets dont ils nous représentent l'image. Ainsi, deux senls couplets de la chanson intitulée le Nouveau Diogène suffisent pour nous apprendre que la Liberté est venne vi. siter la France, et qu'il existe un congrés de rois , qui, au lieu de se faire représenter par des ministres,

ont voulu régler eux-mêmes les destinées de l'Europe. Puisque j'ai prononcé le nom de Diogène, je ne dois pas taire que j'ai cru voir en notre Béranger quelque chose de ce philosophe orgueilleux de sa pauvreté indépendante, et occupé pendant toute sa vie à regarder dans le conr de l'honime. Aussi les plus fortes saillies de Béranger sont

* On trouve dans le second volume une chanson qui a pour titre : les Petits Coups. C'est tout un Code de philosophie à la manière d'Horace.

[ocr errors]
« ForrigeFortsæt »