Archives des sciences physiques et naturelles, Bind 58–60

Forsideomslag
Institut de physique de l'Université., 1877
0 Anmeldelser
Anmeldelserne verificeres ikke af Google, men Google tjekker indholdet og fjerner det, hvis det er falsk.
Issues for 19 -1921 include "Liste bibliographique des travaux de chimie faits en Suisse", 19 -1920.
 

Hvad folk siger - Skriv en anmeldelse

Vi har ikke fundet nogen anmeldelser de normale steder.

Andre udgaver - Se alle

Almindelige termer og sætninger

Populære passager

Side 348 - Deux irradiations en regard , et suffisamment rapprochées, éprouvent l'une et l'autre une diminution. Cette diminution est d'autant plus considérable , que les bords des espaces lumineux, d'où émanent les deux irradiations , sont plus voisins.
Side 108 - ... à interpréter les pensées de Dieu, n'est-elle pas la preuve la plus concluante de notre affinité avec le divin Esprit? Ce rapport spirituel et intellectuel avec la Toute-Puissance ne doit-il pas nous faire profondément réfléchir? S'il ya quelque vérité dans la croyance que l'homme a été fait à l'image de Dieu, rien n'est plus opportun pour le philosophe que de s'efforcer, par l'étude des opérations de son propre esprit, à se rapprocher des œuvres de la Raison divine ! Qu'il apprenne,...
Side 475 - ... bref, ce n'est pas l'affinité chimique qui se trouve modifiée, mais simplement l'étendue et la nature de la surface d'attaque du métal par l'acide, le métal se recouvrant d'une couche gazeuse et adhérente, tandis que l'acide se sature dans son voisinage. Plus on atténue l'influence de cette double cause, plus l'action est rapide ; mais, dans tous les cas, lente ou rapide, elle se poursuit peu à peu, tant qu'il reste de l'acide à saturer ou du zinc à dissoudre. J'ai lieu de croire d'ailleurs...
Side 107 - ... est démontré que la préméditation a précédé l'acte de la création, nous en aurons fini, une fois pour toutes, avec les théories désolantes qui nous renvoient aux lois de la matière pour avoir l'explication de toutes les merveilles de l'univers...
Side 348 - ... ne s'accorde pas mieux avec la plupart de ces théories , est l'action apparente des lentilles de convergence sur l'irradiation. Je dis l'action apparente, car nous verrons bientôt qu'en réalité les lentilles n'agissent point par elles-mêmes. Ainsi que je l'ai avancé dans les §§ 97 à 102 de mon Mémoire, si l'on choisit un appareil qui, observé à l'œil nu et à la distance de la vision distincte par une personne douée d'une bonne vue, lui montre une irradiation bien sensible, et si...
Side 240 - Les membres de la Société ne sont pas admis à concourir. Le prix est de 500 francs. Il peut être réduit ou n'être pas adjugé dans le cas de travaux insuffisants ou qui ne répondraient pas aux conditions du présent avis. La Société espère pouvoir accorder une place au travail couronné, dans la collection rie ses Mémoires in-4°, si ce mode de publication est agréable à l'auteur.
Side 22 - Nowis reruin nascilur ordo . Voici en quels termes, à son retour à Paris, Arago raconte cet événement : « M. le professeur de La Rive, de Genève, qui a découvert lui-même des phénomènes extrêmement curieux avec les puissantes piles qu'il possède, ayant bien voulu me permettre d'assister à la vérification qu'il a faite des expériences de M. OErsted, devant MM. Prévost, Pictet, Th. de Saussure, Marcet, de Candolle, ete., j'ai pu me convaincre de l'exactitude des résultats principaux...
Side 108 - ... la vie animale ; que ces systèmes, désignés par nous sous le nom des grands maîtres de la science qui, les premiers, les proposèrent, ne sont en vérité que la traduction dans la langue de l'homme des pensées du Créateur (p. 9) ;
Side 190 - Tout ce que l'on a avancé sur ce sujet est hypothétique ; l'expérience paraît montrer au contraire que, dans l'état actuel du globe, les variétés sont renfermées dans des limites assez étroites, et, aussi loin que nous pouvons remonter dans l'antiquité, nous voyons que ces limites étaient les mêmes qu'aujourd'hui.
Side 107 - S'il est une fois prouvé, dit-il, que l'homme n'a pas inventé mais seulement reproduit cet arrangement systématique de la nature; que ces rapports, ces proportions existant dans toutes les parties du monde organique ont leur lien intellectuel et idéal dans l'esprit du Créateur; que ce plan de création, devant lequel s'abîme notre sagesse la plus haute, n'est pas issu de l'action nécessaire des lois physiques, mais a au contraire été librement conçu par l'intelligence toute puissante, et...

Bibliografiske oplysninger