Billeder på siden
PDF
ePub

Cette couleur est due à une matière organique

qu'on peut brûler, 439. QUINATEs. Voy. Acide kinique. QUININE (Mémoire pour faire suite à l'histoire de la),

de la cinchonine et de l'acide quinique, XXXV, 165. Procédé pour obtenir à la fois, très promptement, du sulfate de quinine sans alcool, et de l'acide quinique, 166. Observations, 168. Ce qui se passe dans cette préparation, 169. De l'acide qui. nique, 171. Des quinates, ibid.; d'un caractère qui leur est particulier, 172. Quinate de quinine àrtificiel, ibid. Quinate de cinchonine artificiel, 173. Extraction des quinates naturels de quinine et de cinchonine, ibid. Quinate de quinine naturel, 175. Quinate de cinchonine naturel, ibid. Expériences pour reconnaître que ces composés étaient de véri- . tables quinates, 176. De la préexistence de l'alcalinité organique, 177. Expérience pour la démon. trer, ibid. Combinaison de deux bases du quinquina avec la matière colorante, 179. Essais tentés sur ces combinaisons, ibid. De la matière colorante jaune, 181. De la matière colorante rouge soluble (sa combinaison avec la quinine), ibid. De la matière colorante rouge insoluble (rouge cinchonique); combinaison de la quinine avec cette substance, 183. Suppositions de la disposition de ces matières entre elles, 184. Conclusions, 187.

R.

RACINE de kahinça. Voy. Acide kahincique. - de pyrethre (Analyse chimique de la), LIX, 327. RAIES

que l'on observe à l'ail nu, à travers une fente étroite (Sur les), LIV, 379. RAPPORT sur le mémoire de M. Balard, relatif à une

nouvelle substance, XXXII, 382. L'Académie confirme cette découverte, -fait à l'Académie des sciences sur un mémoire de

M. Constant Prévost, XXXV, 439. RAYONNEMENT nocturne (Observations sur le ), faites

dans les Cordilières de la Nouvelle-Grenade, LII,

260. Rayons solaires les plus réfrangibles (Sur le pouvoir

magnétisant des XXXI, 393; de la manière dont se fit l'expérience, ibid. L'aiguille exposée aux rayons violets devient magnétique, 394. La direction de l'aiguille n'apporte aucune différence dans les résultats, 395. Le temps qu'il fallait pour développer le magnétisme variait beaucoup, et l'extrémité aimantée de l'aiguille était toujours un pôle nord,ib.Les rayons bleus et verts acquièrent quelque. fois la propriété de développer le magnétisme, 396; des morceaux de ressorts de pendules sont très sus. ceptibles de recevoir l'influence du magnétisme, ib. Expériences faites avec un verre bleu, 397. Expé

[ocr errors]

riences avec différents verres, 398. La chaleur du soleil n'influe pas sur cette action, 399. Expérien. ces faites en entourant les ressorts de rubans colorés, ibid. (Sur le pouvoir magnétisant des), XLII, 304. Aucune aiguille, dans toutes circonstances, n'a acquis, par l'influence de la lumière, un degré de

magnétisme certain, 305. RÉFRACTION (Sur la) des rayons diversement colorés

dans des cristaux à un et à deux axes optiques, XLVIII, 225. Emploi du cercle répétiteur pour mesurer exactement l'angle de déviation des rayons réfractés par un prisme, 226. Réfraction dans les cristaux à un axe optique, 229. Cristal de roche, ibiil. Spath calcaire , 233. Réfraction dans les cristaux à deux axes optiques, 236. L'arragonite, 242. Chaque couleur a sa double réfraction individuelle et d'autant plus forte, que sa propre réfran. gibilité est plus grande, 255. Topaze incolore, 260. Dans les cristaux de ce minéral, l'inclinaison des axes optiques va en diminuant avec la réfrangibilité

des rayons, 266. RÉSACTION des canaux semi-circulaires de l'oreille

(Rapport concernant les effets de la), XXXIX, 104. Mouvement produit par la section du canal hori. zontal, 107. Mouvement de haut en bas, produit quand on coupe les canaux semi-circulaires verticaux externes, ibid. RÉSEAUX (Sur la couleur des), XL, 166. La flamme

d'une bougie vue à travers un réseau présente un

[ocr errors]

grand nombre de spectres de chaque côté de l'image directe, 167. Moyen pour mesurer l'écartement de ces divers spectres, 169. Explication de la loi qui régit ce phénomène, 170. Remarque sur la distribution des couleurs dans les spectres formés par les

réseaux, 176. REFROIDISSEMENT d'un corps dans divers gaz (Note re

lative à quelques expériences anciennes sur la

durée du), XL, 332. Résine d'indigo (Sur la). Voy. Indigo. RÉSISTANCE (Expériences sur la) de diverses substan

ces à la rupture causée par une tension longitudinale , XXXIII, 225. Recherches sur les substances dont on fait des instruments de physique et de chimie, ibid. Résuliats indiqués par ces expériences, 226. De l'allongement des substances pendant leur tension, ib. Sphères de tôle rompues au moyen d'une presse hydraulique, 228. Tôle ou fer laininé, 1re expérience, 229; 2°, 3e, de expériences, 230; 5e, 69, 7e expériences, 231; 84, 9e, 10e expériences, 232. Cuivre rouge laminé, 11°, 12e expériences, 233. Plomb laminé, 13e expérience, 234 ; 144, 15, 16e expériences, 235; 17; 18e expériences, 236. Verre, 19e expérience, ibid. 20€, 21€, 22, 23, 24, 25e expériences, 237. Vases sphé. riques rompus par l'effet d'une pression intérieure, 26e expérience, 238; 27e expérience, 239. Récapitulation des expériences sur la résistance de diver

ses substances à une tension longitudinale, 240. RESPIRATION (Résumé de quelques recherches sur l'in.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

fluence que peut exereer le régime alimentaire

dans les phénomènes chimiques de la ), LIII, 421. RÉTINE (Examen chimique de la membrane) et des

nerfs optiques, XLV, 215. Elle contient de la cérébrine, 219. Elle est formée des mêmes éléments

que la substance cérébrale et nerveuse, 219. Rabine, substance particulière dans la rhubarbe,

XXXIV, 199. Rhodium et ses sels. Voy. Platine, XL, 54. Roches (Lettre de M. Fournet à M. Arago, sur les modifications

que certaines roches ont subies par l'ac- . tion d'autres), LX, 291, Delomisation des roches calcaires, 292. Exemples de métallisation, 296.

Phénomènes de feldspathisation, 299. RUPTURE des corps solides (Rapport sur un mémoire

de M, Vicat, concernant la), XXXVI, 96.11 admet, outre la résistance absolue et relative, une résis. tance transverse, 97. Cette connaissance conduit à résoudre plusieurs problèmes, principalement celui des arrachements, 99.

[ocr errors]

SABADILLINE (De la), LII, 376.
Sable (Sur l'écoulement et la pression du), XLI, 159.

Appareil employé, 160. Ecoulement du sable, 161.
Pression du sable et d'autres substances en grains,
166.

« ForrigeFortsæt »