Billeder på siden
PDF
[ocr errors][merged small][graphic]

ÉCOLE ALLEMANDE. • • • • • • wILHELM. • • • • • • GALERIE DE MUNICH. > se3

SAINTE CATHERINE,

SAINT HUBERT ET SAINT HIPPOLYTE.

Cette composition est encore une de celles où le peintre a réuni plusieurs personnages qui ne paraissent avoir entre eux aucun rapport, et qui probablement étaient les patrons de celui qui a commandé le tableau, ou bien les saints sous l'invocation desquels était la chapelle ou l'abbaye dont ce tableau décorait un autel. Nous n'avons pas besoin de revenir sur l'histoire de sainte Catherine, dont il a été parlé au n° 25. Saint Hubert était né, à ce qu'on croit, en Aquitaine, de Parens nobles; on suppose qu'à la chasse un cerf lui apparut avec un bois en forme de croix, ce qui le détermina à se vouer au service divin. Il devint évêque de Maëstricht en 7o8, puis tranféra cet évêché à Liége, où il mourut en 721. Hippolyte est un nom qui appartient à plusieurs saints, dont l'un fut évêque, un autre prêtre, un troisième était diacre, un quatrième était cénobite, enfin un dernier fut militaire, et sa conversion eut lieu lorsque après la mort de saint Laurent ilétait chargé de garder son corps. La lance et la cotte de mailles dont il est revêtu font voir que c'est ce dernier que le peintre Wilhelm a voulu représenter. D'ailleurs la ville de Cologne prétendant avoir le chef du militaire martyr, il est naturel de penser que le tableau représente de préférence un saint honoré dans ce pays. Ce tableau, précieux pour la couleur et les détails qui s'y trouvent, faisait partie de la collection formée par M. Boisserée. Il est maintenant dans la galerie du roi de Bavière.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]

Thisis another composition where the painter has broughttogether several personages who do not seem to have any relation to each other, and who were probably the patrons of the person who ordered the picture, or rather the particular saints of the chapel or abbey which this painting ornamented.It is unnecessary to repeat here the history of saint Catharine, which has been related at n° 25.

Saint Hubert is believed, to have been born in Aquitaine of noble parents; when hunting, a stag with antlers in the form of a cross is said to have appeared to him, which determined him to devote himself to the service of heaven. He became bishop of Maestricht in 7o8, the see of which he transferred to Liege, where he died in 721.

Hippolytus is a name appertaining to several saints, one of whom was a bishop, another a priest, a third deacon, a fourth monk, and finally one more a soldier, whose conversion took place while guarding the dead body of saint Lawrence. The lance and coat of mail shews that it is the soldier-saint the painter, Wilhelm, meant to represent. Besides the city of Cologne pretending to have the head of this martyr, it is natural to suppose that the picture represents by preference a saint honoured in that country. -

This picture, precious for its colouring and details, belongs to the collection formed by M. Boisserée; at present it is in the king of Bavaria's gallery.

—-— — —=- - - - - - - - - -

[ocr errors]
[graphic]
« ForrigeFortsæt »