Lec̦ons sur la cellule, morphologie et reproduction: faites au Collège de France pendant le semestre d'hiver 1893-1894

Forsideomslag
G. Carré, 1896 - 541 sider
0 Anmeldelser
Anmeldelserne verificeres ikke af Google, men Google tjekker indholdet og fjerner det, hvis det er falsk.
 

Hvad folk siger - Skriv en anmeldelse

Vi har ikke fundet nogen anmeldelser de normale steder.

Indhold

Andre udgaver - Se alle

Almindelige termer og sætninger

Populære passager

Side 168 - Dans les cellules ordinaires le macronucléus, représenté par le nucléole, et le micronucléus, représenté par le réseau chromatique, sont confondus dans un même élément; il en est de même dans l'œuf. Cependant le corps reproducteur femelle se rapprochant plus du type ancestral Infusoire que les autres éléments cellulaires de l'organisme, on conçoit qu'il puisse manifester une tendance à la disjonction des deux éléments nucléaires de l'Infusoire. Cette tendance se traduit, au moment...
Side 167 - Dans les cellules qui constituent les différents tissus des animaux et des végétaux, il n'existe qu'un seul élément nucléaire, le noyau, qui régit à la fois les phénomènes vitaux de la cellule, et les phénomènes reproducteurs , lesquels ont toujours lieu par division ou gemmation, c'est-à-dire par voie non sexuelle. Ce noyau renferme deux sortes d'éléments figurés bien distincts, le réseau chromatique formé de microsomes et les nucléoles. Ceux-ci ont été considérés comme des...
Side 168 - ... de même, dans l'œuf, le noyau femelle s'unit au noyau mâle, pour former un nouveau noyau qui jouera simultanément dans les cellules provenant de la division de l'œuf, le rôle de macronucléus et de micronucléus. Dans les cellules ordinaires le macronucléus, représenté par le nucléole, et le micronucléus, représenté par le réseau chromatique, sont confondus dans un même élément ; il en est de même dans l'œuf.
Side 398 - ... pronucléus femelle. L'œuf, à ce moment, est entouré d'une couche mucilagineuse, et le vitellus est dépourvu de membrane vitelline. Dès que l'œuf est en contact avec le liquide séminal, les spermatozoïdes s'attachent en grand nombre à sa surface, et pénètrent dans la substance muqueuse qui la recouvre. La plupart ne vont pas plus loin, mais l'un d'eux devance les autres, et arrive à peu de distance de la surface du vitellus. Ce spermatozoïde parait exercer une sorte d'attraction...
Side 442 - La dégénérescence chromatolytique de l'ovule des Mammifères qui se traduit généralement par la formation d'un fuseau directeur et d'un globule polaire, peut dans certains cas amener un commencement de segmentation irrégulière, parthénogénésique. La chromatine de la vésicule germinative se résout en petites masses irrégulières, qui se dispersent dans le vitellus, de même que dans la chromalolyse des cellules folliculaires.
Side 376 - La chromatine de l'œuf ovarien, condensée dans le corpuscule germinatif, procède de quatre anses chromatiques. Tout au contraire, le pronucléus femelle se constitue aux dépens de deux bâtonnets chromatiques et il ne fournit que deux anses chromatiques à la première figure dicentrique : il n'est donc, au point de vue de la quantité de chromatine qu'il renferme, qu'un demi noyau.
Side 223 - ... homogène. Hoffmann a vu, en effet, que le vitellus du Hareng conserve son aspect vésiculeux pendant tout le développement de l'œuf. J'ai observé le même fait dans l'œuf du Lcpadogaster ; le vitellus de cet œuf renferme des vésicules transparentes, de volume variable, de forme polygonale par suite de la pression réciproque qu'elles exercent les unes sur les autres, et contenant souvent de petits globules huileux dans leur intérieur; mais il ya aussi de gros globules huileux libres au...
Side 358 - ... point; cet étranglement se resserre peu à peu et se transforme en un pédicule. Le bourgeon une fois formé, deux phénomènes peuvent se produire : le pédicule, continuant de s'amincir, finit par se rompre, et le bourgeon se détache en emportant avec lui un ou plusieurs nucléoles; ou bien le pédicule, après s'être rétréci, s'élargit de nouveau, et le bourgeon revient se confondre avec le noyau primitif. Dans certaines cellules encore vivantes, on peut voir des noyaux munis de bourgeons...
Side 161 - Tégénaire nous offre le type le plus parfait de noyau vitellin; il se compose dans celte espèce d'une partie centrale, formée par une vésicule délicate, plus ou moins volumineuse, et d'une partie périphérique, constituée par des lamelles concentriques, minces et homogènes, emboîtées les unes dans les autres, et entourant à la manière d'une capsule la vésicule centrale (154, pi.
Side 167 - Bûtschli le désigne-t-il sous le nom de noyau sexuel (Geschlechtskern). Dans les cellules qui constituent les différents tissus des animaux et des végétaux, il n'existe qu'un seul élément nucléaire, le noyau, qui régit à la fois les phénomènes vitaux de la cellule, et les phénomènes reproducteurs, lesquels ont toujours lieu par division ou gemmation, c'est-à-dire par voie non sexuelle. Ce noyau renferme deux sortes d'éléments figurés bien distincts, le réseau chromatique formé...

Bibliografiske oplysninger