Billeder på siden
PDF
ePub

la parole divine , prêchoient au peuple avec tant de ferveur & d'enthousiasme , que commc nostre ame est toujours presente, du moins par la vertu, aux corps qu'elle anime, & qu'elle irradic au delà de fon corps grossier, qui la circonf. crit en apparence , il sembloic que : leur ame fust attachéc aux Esprits de leurs puissances discursive & imaginative qui accompagnoicnt leurs paroles jusques dans l'organc de l'ouye de leurs Auditeurs, de force que ces Esprits ne pouvant estre que lumineux, &

plus subtils mesme que la lumiere du Soleil , parce qu'ils partent d'une substance plus subtile, formoient autour de leur visage & de leur cette des corpuscules lumineux, & len sibles à la veuë. C'elt ce qui a donné lieu à ceux qui ont representé l'effigie de ces saints Personnages de faire paroistre un cercle de lumica re autour de leur teftc. Ignitum eloquium tuum. En effet, la parole de l'homme est ung image vivante & fenfible de les notions , idées & pensées les plus fecreces & fpirituclo

les, impriméc par la volonté de l'ame, dans les esprits corporels de la puissance dil cursive, pousséc au dehors par lc canal de la voix. C. Il arrive quelquefois prefque la mesme chose à ceux qui parlene publiquement avec ferveur, ou vehemence; çar de leur bouche, de leurs yeux & de leur visage , l'on voir comme des étincelles & des Aammes d'un feu tressubcil, qui en sortent & femblent éclairer l'air immediat d'autour de leur teste, & qui fc trouye mellé avec les ef

prirs du feu de leur imagination , & de leur puissance discursive & intelleétuelle ; car la parole est un corpsanimé des esprits de l'une de ces trois puissances ; ou de toutes les trois ensemble , fans quoy elle demeureroit fans aucun mouvement, effet, ny

à mesme proportion que le corps privé de son amc; & au contraire la parole ettant remplic de la vie de ces Efprits , cile se communique ioure enricre à chacun des Auditeurs , selon leur capacité, sans se diviser, pourveu

veriu

qu'ils soient à une distance proporcionnée, &,qu'il n'y ait point d'obstacle dans le milieu , de mesme que l'ame dans le corps , influant à toutes les parties de ce corps en mesme temps, leur donne de la vic & du mouvement se. lon leur capacité & leur dis. position; car toutes sortes d'a. gens nacurels agissent neceflairement & non volontairement. Ils agissent ou reçoivent tour aucant qu'ils peuvent, & quoy que l'ame agirseen l'homme sur une marierc cftenduë, elle agir pour

« ForrigeFortsæt »