Billeder på siden
PDF

ces efpeces, s‘en retournent chargez de ces cfpeces dans ' leurs pui[lances & organes, ce qui efila route de la defccnte de l’urne vers les Fuieçs corpo— rels‘; mais lors que l’arme ne fait pas cette operarion , & qu'elle attend les progrès des puiflänccS qui luy font inferieures, les fins extericurs en— levent , comme on a dit, les efpcces 65 images des corps, les pr_ei‘entent à lÎimaginarion, 6: celle cy à la puiflàrtçe dilï gurfive, qui en Forme les connoi(Ïances eiTcntielles tout à fait dépoüilléesdts cfptces

[graphic]
[ocr errors]

neanmoins qu’ils obeiflënt & fc joignent à ceux de la puii—l fance , dont l‘ame a befoiu alors , pour fentit & imaginer, ou pour raifonner des eiTençes ‘ des chofes , ou pour les connoifire [ans raifonner ,' ny a. voir bei‘oin des eÏpeces corpor:lles Ferries des objets corporeis. Ces efpeces ne font pas des fi&ions . elles font

réelles , & fortent du fond de . l

l’interieur des corps. Elles s’arrei’tent à la verlré Fur la furface ) l’exeerieur dépendant de l’interieur; & quoy qu’elles foient tres-fubti1es. &

[graphic]

- GAL&HT ss {comme immortelles, elles le rendent quelquefois fenfibles dans l’air , entre l’objet & la puiflÎmce , o’u organe. l’en ay fait l’experience par le moyen d’un miroir concave. qui rama(l‘e les rayons de lalumiete, qui e[l le Vehiculcdesel'peces de la couleur & dela figure ; car me pref:ntanç devant ce miroir , je vois ma figure & l‘a couleur reprefenréœ dans le corps de l’air, à un pied &, demy ou deux en deçà du miroir , plus ou moins , filon la grandeur & concavirê du miroir. Cela nous fait donc

connoiftre que ces efpecÏefl avant que d’el’tte r_eceuës dans * la puifl'ance & organes Pafl'ent & voltigent dans l’air Fans y , eüre naturellement appcrqûës, quoy qu'elles y foient réelle— ment , & abondammc’nt ré. panduës 8e fournies par les corps qui s'y rencontrent ,& Elles font tellement Fubriles qu’elles pafTent au travers des corps tranfparens,&_ les penc— trent fans les bril'er ny ouvrir. Ce grand nombre & prefque infiny d’efpeces ainfi confonduës dans l'air , quoy qu’elles foient corporelles? ne font

[graphic]
« ForrigeFortsæt »