Billeder på siden
PDF
ePub

ON

N donnera toûjours un Volume

nouveau du Mercure Galant le premier jour de chaque Mois, & on le vendra Trente sols relié en Veau & Vingt-cinq sols en Parchemin,

A PARIS,
Chez G. DE LUYNE, au Palais , dans la

Salle des Merciers, à la Justice, i
I. GIRARD, au Palais, dans la Grande

Salle, à l'Envie,
LE MICHEL BRUNET, Grand Salle de

Palais,au Mercure Galant,

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

A V I S.

Velques prieres qu'on ait fai

tes jusqu'à present de biex écrire les noms de Famille employez dans les Memoires qu’on envoye pour 6 Mercure , on ne laisse pas d'y manquer toujours. Cela eft cause qu'il y a. de temps en temps quelques-uns de ces Mémoires dont on ne se prut feria vir on reätere la mesme priere de bien écrire ces noms , en forte qu'on HC s'y puiffe tromper. On ne prerid. aucun argent pour les Memoires , bon employera tous les bons Ouvra. ges à leur tour pourveu qu'ils ne desobligent personne ; de qu'il n'y ait rien de licentieux. On prie Jeug dement ceux qui les envoyent, & fur

sout ceux qui n'écrivent que pour faire employer leurs noms dans l'ara ticle des Enigmes , d'affranchir leurs Lettres de port , s'ils veulent qu'on false ce qu'ils demandent. C'est fort peu de chose pour chaque particulier,

le tout ensemble est beaucoup pour un Libraire.

Le fieur Brunet qui debite prerentement le Mercure , & rétably les choses de maniere qu'il est toûjours. imprimé an commencement de chaque mois. Il avertit qu'à l'égard des Envois qui se font à la Campagne ; il fera partir les paquets de ceux. qui le chargeront de les envoyer avant que son commence à vendre icy la Mercure. Comme ces paquets seront plusieurs jours en chemin , Paris ne laissera pas d'avoir le Mercure longa jemps avant qu'il soit arrivé dans

AVIS des Villes éloignées , mais aufi les Villes ne le recevront pas la tard qu'elle's faisoient auparavant. Ceux qui fe le font envoyer par leurs Amis Jans en charger ledit Brunet, s'exposent à le recevoir toûjours fort tard par deux raisons. La premiere , parce que ces Amis n'ont pas foin de le venir prendre fi-toft qu'il est impri, outre qu'il le sera toujours quelques jours avant qu'on en fase le debit'; & Kautre , que ne l'envoyant qu'aprés qu'ils l'ont leu, eux quelques autres à qui ils le prestent, ils rejettent la faute du retardement sur le Libraire , en disant que la vente n'en a commencé que fort avant dans le mois. On évitera ce retardement par la voye dudit situr Brunet , puis qu'il se charge de faire les paquets luy-mesme & de les faire

porter à la Poste ou aux Messagers fans nul interest , tant pour les Para ticuiers que pour les Libraires de Province , qui luy auront donné leur adresse. Il fera la mesme chofe geneTalement de tous les Livres nouveaux qu’on lwy demandera , soit qu'il les debite, ou qu'ils appartiennent à d'autres Libraires , Vans en prendre pour cela davantage que le prix fixé par les Libraires qui les vendront. Quand il se rencontrera qu’on demandera ces Livrés la fin du mois, il bes joindra au Mercure , afin de n'en faire qu'un mesme paquet. Tout cela sera executé avec une exactitude dont on aura tout lieu d'estre contento

« ForrigeFortsæt »