Billeder på siden
PDF
ePub

qui avoient assez de faillie pour-ne donner pas sujet de craindre le feu , & pour no pas empescher la veuë ; ay contraire, elles éclairoient les Armorics. Devant le Grand Agcel, il y avoit un grand Ta. bleau peint avec des couleurs ardentes lur un fond obfcur de taffetas; zou cftoit repre, fence grand comma nature, l'Agocdus de l'Apocalypse, morc fur un petit Auiel, avec les sept Chandeliers derriere, Lur lesquels on voyoit un jeua nc homme fc fourtenant dans les airs, & ccnant lc Liyre des

fept Sceaux. Au deffous estoic écrir, Fui moriuus: it ecce fum vivens, ce qui eft pris dans l'Apocalypse , au premier Chapitre Tour cela cftoir fort lumineux & transparent, & faifoit un tres bel effet:Los quatro Colonnes de l'Aurel estoient couvertes d'un riffu or & noir. Par deflus la Corpiche pendoit une fort grande & riche crespine or f& argent. Il y avoit encore für l'Aurel plusicurs Ornemers avec des Festons & dos Can: delabros qui portoicnt cinquante cierges.

[ocr errors]

Si-coft que leurs Majestez, ayce le Prince. & les Princefses, furent entrées dans l'Eglifç, la Mulique du Roy commença à se faire entendre d'un de maniere lugubre , aprés quoy. L'Archevesque d'Upsal prononça l'Oraifon Funcbre; prenant pour texte le 21. ver. fet du premier chapitre de l'Epifice de S. Paul aux Phiq Lippienso a

L'Oraison Funebre finie, la Musique recommença, pendant laquelle le Grand: Mai, itre, & les crois, Senaceurs nommcz pour porcer la Cous

ronne, le Sceptre & la Poma me , s'avancerent vers le Mau folée avec les autres Senateurs, qui devoicnt porter le Corps, Hs leverenc Tc Cercueil de l'Estrade où il estoit pofé, & le

porterent dans le Caveau. Devant le Corps marchoient les quatre Herauts, le Grand Maistre, & les trois Senateurs qui porcoient les attributs de la Souveraineté, mais le Grand Maistre descendir dans le Ca. vcau. Quand le Corps y fur posé, on tira deux cens coups de Canon cn divers cadroits de la Ville. Aprés, cela , les

Drabans , lc Regiment du Roy, la Cavalerie de la Ville, IcRcgiment des Gardes à pied, les Compagnies de la Bourgcoilic à pied, firent leur pre micrc decharge ; le Canon tira unc feconde fois un mê, me nombre de coups , ce qui fut suivi d'une feconde de charge des Troupés. A la fin de la Ceremonic, l'Evefque de Lincoping donna la benediction. Ensuite les Cloches recommenceront à Tonner, & on retourna au Chateau dans le mesme ordre. Pendant que lc Service fc faifoit dans l'E

« ForrigeFortsæt »