Billeder på siden
PDF
ePub

dans le Testament de son fils, donc l'original subsiste dans le Trefor des Chartres de cortc Maison , est qualifié Chevalier Miles, cot Acte est de l'an 1282. Guillaume vivoir encore sous Saint Louis , & fervit le Roy Louis VIII. son Pere, dans les Guerres contre les Albigeois, & l'accompagna jusqu'au Chasteau de Montpensier en Auvergne, où ce Prince mourut. Il a. voit épousé une fille de la Maison de Malafeyde, cc. lebre

par

le merice & par les Negociacions d'Emeric

de Malafeyde , Patriarche d'Antioche, qui du temps de Loüis lc Jeune, maincino avec Saint Bernard, le Pape Innocent II. dans le Saint Sic. ge', contre l'Antipape Pierre de Leon. Il cur de ce mariage un Fils nommé Hugue, qui continua la Polterice , & une Fille qui fue mariée à un Fa: bry, de la Maison dont sortit depuis le Cardinal Fabry,proche Parent des Papes Clement VI, & Grégoire XI. Hugue épousa Petronille d'Ornhạc, & mourut vers l'an 1286. car il est parlé de

[ocr errors]

luy comme d'un homme qui venoir de mourir, dans un Acte de l'an 1287. De ce ma Tiage d'Hugue avec Petros nille fortirent plufieurs mão les; à sçavoir Guillaume III. du nom, qui fut le seul qui' continua la pofterité; Gilbert, à qui il ordonna par fon tefta-> ment de l'an 1282, d'eftre d'E') glife, & en effet il fur Chamali noine de la Cathedrale de Toulouse, comme il paroist " par le Necrologe, ou Regili tre mortuaire de cetre Eglite; * Pierre, Hugue. & Emeric; :-? ausquels il ordonnc" d'esties?

Moinesa

Moines, de le faire Relia gieux ; bon gré malgré qu'ils on eufsens ; ce qui fur exécuté lelon la Difcipline Ecclesiastii que de ce temps-là , qui det claroie Apostars & Excom; munıcz tous les Eufans', qui ayant esté voüez à la Religion ou aux Aurels dés louren Fana ce, par leurs Percs'& Meres, nc se faisoient

pas

enfuire Religieux, ou Prestres, confora mement aux Canons 22. & 23. du Concile de Worms , tenu l'an 868. au Canon 48. du quatriéme Concile de To'еde l'an 463. & à un autre Canon du Février 1694.

N

[ocr errors]

ce

Concile de Tribur, Maison de plaisance des anciens Rois de France, sur le Rhin, l'an 893. Monachum facit aut per terna

devotio , qui propria per feffio. Ca. Monachum 20. quota

qui est aussi conforme à la. Regle de S. Benoist , chap: 396 & aux Constitutions des Rau? pes Gregoire II Alexandre III, & Clement III, en consequena cc desquelles les Enfans destincz au Monachisme , ou à la Clericature par leurs Peres & Meres ,estoient ensuite exclus de leur succcllion, quand ils deyenoicne Majeurs ; ce qui

« ForrigeFortsæt »