Billeder på siden
PDF
ePub

PROPRIÉTÉ.

« J'aurai atteint le but que je me propose, si l'on sent d'un bout à « l'autre de cet ouvrage une parfaite sincérité. Un voyageur est une « espèce d'historien : son devoir est de raconter fidèlement ce qu'il a vu « ou ce qu'il a entendu dire; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne « doit rien omettre ; et, quelles que soient ses opinions particulières, « elles ne doivent jamais l'aveugler au point de taire ou de dénaturer « la vérité. » (M. DE CHATEAUBRIAND, Itinéraire de Paris à Jérusalem, Préface de la première édition.)

LE LÉMAN,

OU

VOYAGE

Pittoresque,

HISTORIQUE ET LITTÉRAIRE

A GENÈVE

ET DANS

LE CANTON DE VAUD

(SUISSE).

PAR M. BAILLY DE LALONDE.

TOME PREMIER.

A PARIS,

CHEZ GOA DENTU, IMPRIMEUR-LIBRAIRE,

rue de Bussy, no 17;
et Palais-Royal, galerie vitrée, n.

THB WIW YORK PUBLIC LIBRARY

ASTOR, LENOX AND TILDEN FOUNDATIONS

[ocr errors][merged small][ocr errors]

L'OUVRAGE que je présente au public est le fruit de cinq années de travail et de recherches.

Son plan, sa forme, son esprit de rédaction, son étendue; l'abondance variée des articles littéraires qu'il renferme, jointe à celle des faits historiques, dont la plupart sont ignorés ou très-peu

de même encore les détails inédits que l'on

у trouve sur les manuscrits originaux de quelques écrivains célèbres, notamment sur ceux de l'éloquent philosophe de Genève (1), si curieux par leurs variantes et leurs innombrables correc

connus;

(1) J.-J. Rousseau.

tions, toutes ces choses, s'il m'est permis de le croire, en feront un livre absolument neuf sur les deux cantons suisses que j'ai essayé de décrire. Enfin je ne l'ai entrepris qu'après avoir fait deux voyages à Genève et à Lausanne, où je séjournai assez long-temps pour y recueillir beaucoup de matériaux précieux, et y prendre, de visu, les notes les plus intéressantes et les plus complètes.

Lorsque je me mis à l'æuvre pour la première fois, j'étais loin de calculer toute l'importance et toute l'étendue de ma tâche, laquelle, en effet, eût été peu

difficile si je me fusse borné à une simple relation de voyage comme il y en a tant. Mais la

partie littéraire et scientifique étant aussi mon principal but, et mon désir me portant à lui donner tout le développement convenable, il en est résulté que mon travail a été immense, et que j'ai dû y consacrer de longues veilles

pour

le rendre plus consciencieux et moins imparfait

. Cette tâche, je l'avoue, était pour moi bien hardie et bien périlleuse; je résolus néanmoins de l'entreprendre, et voici comment je fus entraîné dans ma résolution.

« ForrigeFortsæt »