Billeder på siden
PDF
ePub

CATALOGUE

DES LIVRES

DE LA

BIBLIOTHÈQUE DE M. CHENU.

ORDRE DE LA VENTE.

PREMIÈRE VACATION : mercredi 20 avril 1864.

Nos 655 – 674

67 - 114 364 – 473

DEUXIÈME VACATION : jeudi 21 avril.

Nos 204, – 363

TROISIÈME VACATION : vendredi 22 avril.

Nos 27 - 66

1 .- 26

115 – 192
QUATRIÈME VACATION : samedi 23 avril.

Nos 474 – 654

193 — 203

- CONDITIONS DE LA VENTE :

Il y aura chaque jour exposition, de 2 à 4 heures, des livres qui seront vendus le soir.

Les livres vendus devront être collationnés sur place dans les vingtquatre heures de l'adjudication. Passé ce délai, ou une fois sortis de la salle de vente, ils ne seront repris pour aucune cause.

Les acquéreurs payeront, en sus du prix d'adjudication, 5 centimes par franc, applicables aux frais.

N. Teehener remplira les commissions des personnes qui ne pourraient assister à la vente.

LA DEUXIÈME PARTIE de la bibliothèque de M. CHENU sera mise en vente incessamment; elle est entièrement composée de livres imprimés par les Elzevirs; le Catalogue est sous presse.

Paris. - Imprimerie de Ad. Lainé et J. Havard, rue des Saints-Pères, 19,

DE LA

BIBLIOTHÈQUE

DE

FEU M. JULES CHENU, V

DONT LA VENTE AURA LIEU

Le mercredi 20 avril 1864, et les jours suivants,

à 7 heures du soir,
Rue des Bons-Enfants, 28, Salle Silvestre,
Par le ministère de Me BOULOUZE, commissaire - priseur,

Rue Olivier-Saint-Georges, 14.

[merged small][graphic][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Jules-François Chenu, mort le 12 octobre dernier, était né le 3 mars 1806 à Romorantin, où son père était avoué. Il commença des études médicales que les circonstances l'empêchèrent de terminer. Sous-chef des travaux typographiques dans l'imprimerie de C.-L.-F., Panckoucke, la connaissance parfaite qu'il avait de la langue latine lui permit de prendre personnellement part à la Bibliothèque latinefrançaise, publiée chez cet imprimeur-libraire, et dont il a lu les cent soixante-dix-huit volumes comme correcteur. Quand, plus tard, M. Ernest Panckoucke fils, se retirant des affaires, ne fut plus que l'imprimeur du Moniteur, MM. Hachette et Cie s'attachèrent J. Chenu en qualité de chef du mouvement typographique de leur importante librairie. Malgré son travail incessant de la journée, M. Chenu occupait ses soirées à la correction d'épreuves ou à la publication de quelque petite plaquette toujours tirée à petit nombre. Quand la saison le lui permettait, c'était un bonheur pour lui de se livrer, et il y était fort habile, aux diverses opérations de lavage, de nettoyage et d'encollage des livres dont il avait fait emplette, qu'il donnait ensuite à relier aux maîtres de l'art, MM. Bauzonnet, Duru, Capé, Hardy, etc.

L'ancien hôtel de Thou, ce sanctuaire bibliographique, ayant été acquis par C.-L.-F. Panckoucke vers 1816, c'est là que cet imprimeur-éditeur exerça son active, ingénieuse et fructueuse industrie. M. Ernest Panckoucke, voulant reconnaître les services que J. Chenu lui avait rendus, ainsi

huarith - Mara, 1948

« ForrigeFortsæt »