Opusculos e esparsos: colligidos e coordenados por Jordão de Freitas e novamente publicados pelo 3. visconde de Santarem, Bind 1

Forsideomslag
Imprensa L. Da Silva, 1910
0 Anmeldelser
Anmeldelserne verificeres ikke af Google, men Google tjekker indholdet og fjerner det, hvis det er falsk.
 

Hvad folk siger - Skriv en anmeldelse

Vi har ikke fundet nogen anmeldelser de normale steder.

Andre udgaver - Se alle

Almindelige termer og sætninger

Populære passager

Side 257 - Cette déclaration, rapporté par le savant auteur des Recherches sur Louis de Bruges, dit : «En ce livre a douze ystoires, les trois premières de l'enlumineur du «duc Jehan de Berry, et les neuf de la main du bon peintre et enlumi«neur du roy Louis XI, Jehan Fouquet, natif de Tours.
Side 231 - Columbus was the first European who set foot in the new world which he had discovered. He landed in a rich dress, and with a naked sword in his hand. His men followed, and kneeling down, they all kissed the ground which they had so long desired to see. They next erected a crucifix...
Side 300 - Emmanuel , d'un côté, faisait observer les institutions et maintenir les libertés nationales, d'un autre il suivit, quanta l'aristocratie, une politique différente de celle de son prédécesseur. Jean II avait, à l'imitation de Louis XI, détruit les privilèges de la noblesse et exercé contre les membres principaux de cette classe la plus grande rigueur : Emmanuel au contraire, considérant les grands services que plusieurs de ses membres avaient rendus à la nation dans les conquêtes de...
Side 302 - La marine acquit donc, par l'infatigable activité de ce prince, un développement immense. On vit, dans le court espace de 24 ans, 33 flottes composées de plus de 220 vaisseaux de guerre de haut bord partir, du seul port de Lisbonne, pour les différentes expéditions de l'Inde**. Ce fut à cette activité qu'Emmanuel dut la découverte de toute la côte maritime depuis l'Indus jusqu'au Gange, de toute l'Ethiopie, de la Perse avec...
Side 259 - Enfer, adressant la parole à un miniaturiste italien, est obligé d'employer une périphrase pour faire connaître sa profession et de dire que son art est celui que les Parisiens nomment enluminure. Millin observe qu'il est très vraisemblable que les Italiens, qui ont appris des Grecs l'art de peindre à fresque et en mosaïque , ont reçu des Français celui de peindre en miniature. J'examinerai plus tard comment on doit modifier le sens absolu de cette opinion du savant antiquaire; je dirai...
Side 154 - Religião que ultrajavão, ea Pátria a quem trahião, e hypocritamente proclamarão aos Povos a restituição do seu Soberano ao Reino, a restituição das suas antigas Cortes e Estados, Instituições, com que a Nação se tinha feito temida, e respeitada em outros tempos nas mais remotas partes do Globo. A Nação Portugueza, essencialmente Monárquica, conheceo então a fementida traição, e os males que a Facção perjura lhe preparava.
Side 427 - ... pas un pouce de terre : il prétendit avoir le premier découvert le continent. Quand il serait vrai qu'il eût fait cette découverte, la gloire n'en serait pas à lui : elle appartient incontestablement à celui qui eut le génie et le courage d'entreprendre le premier voyage.
Side 178 - Mação na China, sem exceptuar a mesma Ilha Terceira, onde huma rebellião militar comprimio a expressão, e vontade do Povo, primeiramente manifestada, constituirão os fundamentos daquella legalidade. . Aquella facção que tinha sido arrojada para fora destes Reinos pela fidelidade dos Portuguezes, começou desde logo, nos Paizes estrangeiros onde vagava, a empregar todos os meios mais escandalosos, principalmente pela imprensa...
Side 253 - I", à la bataille d'Aljubarrota, au roi Jean II de Castille, avec l'autel portatif qui se trouve dans le fameux panthéon de ce roi, au monastère de Batalha. D'ailleurs pas un seul renseignement puisé aux sources, pas un seul nom d'enlumineur. M. de...
Side 164 - Família, da Real, Casa de Bragança, que Meu Augusto Irmão, e aquellas instituições contavão como estrangeiras. Seria por tanto o mais inaudito absurdo suppôr que minha sobrinha, a Princeza do Gram Pará, D. Maria...