Søgning Billeder Maps Play YouTube Nyheder Gmail Drev Mere »
Log ind
Bøger Bøger
" Reparlent De Fraternité. Quand nous serons vainqueurs, nous verrons. — Montrons-leur Jusque-là le dédain qui sied à la douleur. L'oeil âprement baissé convient à la défaite. Libre, on était apôtre; esclave on est prophète; Nous sommes garrottés!... "
Magazin für die Literatur des Auslandes - Side 316
1872
Fuld visning - Om denne bog

L'année terrible

Victor Hugo - 1872 - 331 sider
...misérable il entre au sépulcre béant, Et le croit encor dieu qu'il est déjà néant. IV A CEUX QUI REPARLENT DE FRATERNITÉ Quand nous serons vainqueurs,...Montrons-leur Jusque-là, le dédain qui sied à la douleur. L'œil aprement baissé convient à la défaite. Libre, on était apôtre ; esclave, on est prophète...
Fuld visning - Om denne bog

L'année terrible

Victor Hugo - 1874 - 280 sider
...misérable il entre au sépulcre béant, Et le croit encor dieu qu'il est déjà néant. • IV A CEUX QUI REPARLENT DE FRATERNITÉ . Quand nous serons vainqueurs,...Montrons-leur, Jusque-là, le dédain qui sied à la douleur. L'œil âprement baissé convient à la défaite. Libre, on était apôtre, esclave, on est prophète;...
Fuld visning - Om denne bog

Revue pédagogique, Bind 40

1902
...reparlent de fraternité des peuples, Hugo se borne à répondre, avec une dignité triste et fière : Quand nous serons vainqueurs, nous verrons. Montrons-leur Jusque-là le dédain qui sied ù la douleur 2 . 11 souffre d'être obligé d'ajourner la grande paix humaine qu'il rêve ; mais,...
Fuld visning - Om denne bog




  1. Min samling
  2. Hjælp
  3. Avanceret bogsøgning
  4. Download ePub
  5. Download PDF