Billeder på siden
PDF
ePub

SCULPTURE. «*00000000000000 ANTIQUE. 000000000 MUSÉE CAPITOLIN.

FAUNE EN REPOS.

Les anciens ont fait accompagner Bacchus par des êtres auxquels ils ont donné le nom de Bacchants, Faunes, Satyres Pans et Silènes, mais il est difficile de reconnaître les différences qui les caractérisaient. Les modernes ont cru pouvoir les classer d'une manière plus positive. Ils ont nommé Pans et Satyres ceux des suivans de Bacchus qui ont des pieds de chèvre; sous la dénomination de Faunes et de Bacchants, ils ont donné des hommes jeunes et pleins de beauté qui n'étaient reconnaissables que par des oreilles un peu pointues , quelquefois par de petites protubérances annonçant la naissance des cornes, et aussi par une queue très petite. Les autres suivans, âgés et remarquables par leur embonpoint, ont reçu le nom de Silènes.

Le jeune faune que l'on voit ici debout n'a d'autre vêtement que la nebris, ou peau de chevreuil, qui tombe en écharpe de dessus son épaule droite. Les jambes croisées, et la main gauche posée sur le côté, il s'appuie sur un tronc d'arbre, et paraît se reposer après avoir joué de la flûte. La grace qui règne dans cette figure, et la manière dont est traitée la nebris, qui semble devoir être exécutée en bronze, ont fait conjecturer que ce marbre pourrait être une copie du faune de Praxitèle, ouvrage en bronze qui, dans toute la Grèce, reçut l'épithète de fameux. Cette statue,

en marbre pentélique, a été trouvée, en 1701, près de Lanuvium, où Marc-Aurèle avait une maison de plaisance. Benoist XIV la fit placer au musée du Capitole. Les deux avant-bras sont modernes.

Elle a été gravée par Alexandre Mucchetti, et par Pierron. Haut, 4 pieds 2 pouces.

[merged small][ocr errors][merged small]

The ancients have accompanied Bacchus with beings to wbich they gave the name of Bacchants, Fauni, Satyrs, Pans, and Sileni, but it is difficult to distinguish the differences which characterized them. The moderns have thought themselves at liberty to class them, in a more positive manner. They have called Pans and Satyrs those followers of Bacchus that have goat's feet : under the denomination of Fauns and Bacchants they represent handsome young men, who were to be known only by their ears being rather pointed, sometimes by small protuberances indicating their rising horns, and also, by a very small tail. The other followers, old and remarkable for their corpulency, have received the name of Sileni. The

young faun seen standing here, has no other clothing than the nebris, or doe's skin, that hangs as a scarf over his right shoulder. His legs are crossed, and his left hand rests on his side; he is leaning against the trunk of a tree, and he appears to be reposing after having played on the flute. The gracefulness that exists in this figure, and the manner in which the nebris is arranged, which seems as if executed in bronze, have caused it to be conjectured that this marble might be a copy of the faun by Praxiteles, a bronze which, throughout Greece, received the epithet of the famous.

This statue, in pentelic marble, was found in 1701, near Lanuvium, where Marcus Aurelius had a villa. Benedict XIV had it placed in the Museum of the Capitol. Both the forearms are modern.

It has been engraved by Alessandro Mucchetti, and by Pierron. Heighi, 4 feet 5 inches.

[ocr errors][graphic]

1

Lenard de Vinci

367

pir.

S

FAMILLE.

« ForrigeFortsæt »