Annales de la Société botanique de Lyon, Bind 20–21

Forsideomslag

Fra bogen

Andre udgaver - Se alle

Almindelige termer og sætninger

Populære passager

Side 46 - Le nom attribué à chaque genre et à chaque espèce ne peut être que celui sous lequel ils ont été le plus anciennement désignés, à la condition : a. — Que ce nom ait été divulgué dans une publication où il aura été clairement et suffisamment défini. b. — Que l'auteur ait effectivement entendu appliquer les règles de la nomenclature binaire.
Side 81 - Menalcan, 15 quamvis ille niger, quamvis tu candidus esses? o formose puer, nimium ne crede colori! alba ligustra cadunt, vaccinia nigra leguntur.
Side 63 - Synantliérées sont hermaphrodites, il en est cependant quelques-unes dont la diœcie est l'état normal, comme Petasites officinalis, Antennaria dioïca, etc., et d'autres, en plus grand nombre, dans les genres Cirsium, Serratula, etc., dont les fleurs sont gynodiœques, c'est-àdire tantôt hermaphrodites, tantôt femelles par avortement des étamines. Ces faits, rarement signalés par les auteurs français, mais surtout relatés par les botanistes étrangers, Darwin, Hildebrand, JE Smith, H....
Side 4 - Chaque groupe naturel de végétaux ne peut porter dans la science qu'une seule désignation valable, savoir la plus ancienne, adoptée par Linné, ou donnée par lui ou après lui, à la condition qu'elle soit conforme aux règles essentielles de la nomenclature.
Side 59 - ... d'éviter ou de repousser l'emploi de formes et de noms pouvant produire des erreurs, des équivoques, ou jeter de la confusion dans la science. Après cela, ce qu'il ya de plus important est d'éviter toute création inutile de noms. Les autres considérations, telles que la correction grammaticale absolue, la régularité ou l'euphonie des noms, un usage plus ou moins répandu, les égards pour des personnes, etc., malgré leur importance...
Side 77 - ... mêlée à un grand ton d'importance , comme s'il s'agissait des moyens d'avoir une bonne ou une mauvaise armée. Cette manière de raisonner s'est glissée ensuite dans les choses les plus importantes, et sur l'armée et sur la constitution de l'État. Ah ! que Boileau a eu raison ! De Paris au Japon, de Pékin jusqu'à Rome , Le plus sot animal , à mon avis, c'est l'homme. Cette fureur de crêper, papilloter, mastiquer et poudrer les cheveux , faisait le malheur des enfants ; c'était un vrai...
Side 29 - ... chaux est assez soluble dans l'eau pour déterminer la présence de certaines espèces dites calcicoles, et pour repousser certaines autres dites calcifuges; ces dernières se réfugient sur les terrains siliceux surtout riches en silicates de potasse, c'est pourquoi on les appelle silicicoles. » Les enseignements de la pratique agricole et viticole ont si bien corroboré les données déjà fournies par la géographie botanique, qu'il n'est plus possible aujourd'hui de soutenir avec Thurmann,...
Side 28 - Cela étant, il s'agit d'examiner la question de savoir si, dans l'attribution d'un nom de genre à Tournefort, à Linné ou à un autre de leurs successeurs, on doit seulement considérer la priorité historique ou s'il convient d'ajouter à celle-ci la notion de la concordance des définitions données par l'auteur cité avec la définition adoptée par chacun de nous. Le système de la priorité historique sans restriction est assurément plus commode...
Side 32 - Lorsque, par des observations faites en un grand nombre de lieux, on a acquis la notion exacte de l'appétence géique de chaque espèce végétale, on demeure fermement convaincu que ce n'est pas à cette notion qu'il convient d'appliquer la remarque de Pascal concernant la variabilité des opinions chez les divers peuples : « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà.
Side 51 - ... à l'étude de la classification des plantes. C'est là en effet que se trouvent, à leur véritable place, les renseignements touchant la concordance des noms spécifiques et la compréhension des genres admis par Tournefort, Linné, A.-L. de Jussieu et leurs successeurs. Ces indications, une fois exactement données dans les...

Bibliografiske oplysninger