Billeder på siden
PDF
ePub

LE PETIT HOMME GRIS.

AIR : Toto, carabo.
Il est un petit homme,
Tout babillé de gris ,

Dans Paris;
Joufflu comme une pomme,
Qui, sans un sou comptant ,

Vit content,
Et dit : moi, je m'en.....

Et dit : moi, je m'en.....

Ma foi, moi, je m'en ris!
Ol , qu'il est gai (bis), le petit homme gris !

A courir les fillettes,
A boire sans compter,

A chanter,
Il s'est couvert de dettes ;
Mais quant aux créanciers,

Aux buissiers,
Il dit : moi, je m'en.....

Il dit : moi, je m'en.....

Ma foi , moi, je m'en ris! Oh, qu'il est gai (bis), le petit homme gris!

Qu'il pleuve dans sa chambre;
Qu'il s'y couche le soir

Sans y voir;
Qu'il lui faille en décembre
Souffler, faute de bois,

Dans ses doigts;
Il dit : moi, je m'en.....

Il dit ; moi, je m'en ....

Ma foi, moi , je m'en ris!
Oh, qu'il est gai (bis), le petit homme gris!

Sa femme, assez gentille,
Fait payer ses atours

Aux amours;
Aussi plus elle brille,
Plus on le montre au doigt.

Il le voit,
Et dit : moi, je m'en.....

Et dit : moi, je m'en.....

Ma foi, moi, je m'en ris!
Ob , qu'il est gai (bis), le petit homme gris!

Quand la goutte l'accable
Sur un lit délabré,

Le curé,

De la mort et du diable :
Parle à ce moribond,

Qui répond :
Ma foi, moi, je m'en....
Ma foi, moi, je m'en....

Ma foi, moi, je m'en ris!
Oh! qu'il est gai (bis), le petit homme gris!

LE MORT VIVANT.

RONDE DE TABLE.

AIR : des Bossus.

LORSQUE l'ennui pénètre dans mon fort,
Priez pour moi : je suis mort, je suis mort!
Quand le plaisir à grands coups m'abreuvant
Gaiment m'assiége et derrière et devant,

bis.
Je suis vivant, bien vivant, très-vivant!
Un sot fait-il sonner son coffre-fort;
Priez pour moi : je suis mort , je suis mort!
Volnais, Pomard, Beaune, et Moulin-à-vent",

1 Noms de différens vins,

Fait-on sonner votre âge en vous servant , Je suis vivant, bien vivant , très-vivant! Des

pauvres rois veut-on régler le sort, Priez

pour moi : je suis mort, je suis mort! En fait de vin qu'on se montre savant; Dût-on pousser le sujet trop avant, Je suis vivant, bien vivant , très-vivant! Faut-il aller guerroyer dans le Nord, Priez pour moi : je suis mort, je suis mort! Que, près du feu, l'un l'autre se bravant, On trinque assis derrière un paravent, Je suis vivant, bien vivant, très-vivant ! De beaux esprits s'annoncent-ils d'abord, Priez pour moi : je suis mort, je suis mort ! Mais, san's esprit, faut-il mettre en avant De gais couplets qu'on répète en buvant? Je suis vivant, bien vivant, très-vivant! Suis-je au sermon d'un bigot qui m'endort, Priez pour

moi : je suis mort, je suis mort! Que l'amitié réclame un coeur fervent, Que dans la cave elle fonde un couvent, Je suis vivant , bien vivant, très-vivant!

Monseigneur entre, et la liberté sort,
Priez pour moi : je suis mort, je suis mort!
Mais
que

Thémire, à table nous trouvant,
Avec l'Ai s'égaie en arrivant,
Je suis vivant, bien vivant, très-vivant!
Faut-il sans boire abandonner ce bord,
Priez

pour moi : je suis mort, je suis mort!
Mais pour m'y voir jeter l'ancre souvent,
Le verre en main, quand j'implore un bon vent,
Je suis vivant, bien vivant, très-vivant.,

AINSI SOIT-IL!

(1812.)

AIR : Alleluia.
Je suis devia, mes chers amis;
L'avenir qui nous est promis
Se découyre à mon art subtil,

Ainsi soit-il !
Plus de poète adulateur ;
Le puissant craindra le flatteur ;
Nul courtisan ne sera yil.

Ainsi soit-il !

« ForrigeFortsæt »